La FCPE revendique la liberté du choix de l’Ecole publique pour tous sur tout le territoire pour tous sur tout le territoire

vendredi 12 octobre 2012
par  fcpecom@fcpe.asso.fr (Laurence GUILLERMOU)

La refondation de l’Ecole devra garantir la liberté des parents de choisir l’Ecole publique pour y inscrire leurs enfants. Aujourd’hui, dans 83 communes du Maine-et-Loire comme dans d’autres en Vendée ou en Bretagne, par exemple, il n’y a toujours pas d’école ou de collège publics ! C’est aussi le cas après les coupes budgétaires sombres de la mandature passée pour certaines sections professionnelles ou encore pour l’accueil des plus petits en maternelle. Les parents d’élèves y demandant l’ouverture d’écoles publiques font l’objet de pressions, au motif qu’il ne faudrait pas « rallumer la guerre scolaire »…

Fotolia_155520_M

La liberté de choix revendiquée haut et fort par les établissements privés pour justifier les financements publics qu’ils reçoivent ne se résume pas à la liberté de choix d’une école privée !
Le 17 mars dernier, François Hollande, alors candidat à l’élection présidentielle, répondait à l’interpellation de la FCPE sur cette question en rappelant la compétence des collectivités territoriales sur ce problème mais en ajoutant ceci : « c’est à l’Etat de poser cette obligation ».

Pour la FCPE, refonder l’Ecole c’est assurer a minima cette liberté de préférer l’Ecole publique, gratuite et laïque. Cette situation devra être réglée dans la future loi d’orientation et de programmation même si elle n’a pas été abordée lors de la concertation.

Les 12 et 13 octobre, et dès maintenant par correspondance, voter FCPE, c’est voter pour une véritable refondation de l’Ecole !




Agenda

<<

2018

>>

<<

Avril

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois